Les émissions sous-estimées – l’abrasion des pneus de voiture & Co

Lorsqu’on évoque les émissions des voitures, on pense d’abord au dioxyde de carbone et aux oxydes d’azote. Pourtant, ces émissions ne sont qu’une partie du problème, car surtout en milieu urbain, une grande partie des poussières fines provient également de l’abrasion des pneus, des disques et des plaquettes de frein1.

Dans une étude sur les microplastiques, l’Institut Fraunhofer avait déjà conclu en 2018 que l’abrasion des pneus de voiture – surtout ceux des voitures particulières – était responsable d’un tiers des émissions de microplastiques2. Ainsi, sur les 30 sources étudiées, les pneus des voitures particulières arrivent en tête, sans compter l’abrasion du bitume dans l’asphalte (troisième place) et du marquage horizontale (neuvième place). Une autre étude, réalisée à la demande de la Commission européenne, a estimé l’abrasion des pneus en Europe à 500 000 tonnes par an.

Ces « émissions par abrasion » polluent les eaux et les sols, et peuvent finalement être retracées jusqu’aux estuaires des grands fleuves et les mers. La technique de propulsion de la voiture, qu’elle soit thermique ou électrique, ne joue d’ailleurs aucun rôle. Selon une étude de l’OCDE, les véhicules électriques lourds pourraient même aggraver le problème de l’abrasion des freins, des pneus et des rues en raison du poids supplémentaire de la batterie3. De même, la tendance des SUV aggrave le problème de l’abrasion en raison de leur poids croissant et de leurs pneus plus larges. Ces émissions sont dues aux processus physiques de la conduite, lorsque l’abrasion se produit sur les surfaces de contact lors de la transmission de la force. Les particules s’unissent finalement partiellement sous forme d’un agglomérat composé par les des différents composants des pneus, des plaquettes de frein, du revêtement routier et de la crasse.

Les résultats de l’Université viennoise « BOKU » (Universität für Bodenkultur Wien) ont montré dans une autre étude que six pourcents du pneu finissent dans l’environnement après 60.000 km à cause de l’abrasion4. Les micro et nanoplastiques ne passent pas seulement de la route aux eaux et aux sols. Les microparticules émises peuvent également pénétrer dans le corps humain via les plantes contaminées (surfaces agricoles, potagers, …) et les voies respiratoires. Les micro et nanoparticules d’abrasion inhalées, représentent un risque particulier pour la santé.

 

© thenounproject.com (Prashanth Rapolu)

 

Quels pneus garantissent à la fois la sécurité et les normes environnementales ?

Après que le groupement économique de l’industrie allemande du caoutchouc se soit également positionné sur la problématique de l’abrasion des pneus5, l’ADAC (association d’automobilistes allemands) s’est penché sur ce sujet et a analysé l’abrasion de différents modèles de pneus de différentes tailles dans le cadre de son test de pneus d’été 2022 6.Résultat : les tests ont révélé une usure des pneus de 95 à 136 gr/1000 km par voiture, soit une usure moyenne d’environ 120 grammes.

Sur la liste de l’ADAC, il y a clairement des vainqueurs de tests et des modèles de pneus qui ne doivent en aucun cas être montés sur la jante. Mais le choix du bon pneu se complique pour le consommateur au plus tard lorsque le pneu souhaité n’est pas disponible pour sa voiture en pouces ou en largeur. En effet, le choix de pneus possibles est déjà fortement limité par des facteurs extérieurs. La situation est encore plus difficile lorsque l’étiquette doit répondre aux exigences les plus élevées en matière d’efficacité énergétique et d’adhérence sur sol mouillé. C’est là que se révèle souvent le conflit entre la résistance au roulement, la résistance à l’usure et l’adhérence sur le mouillé, même si le vainqueur du test des pneus été 2022 semble, selon l’ADAC, maîtriser largement ce grand écart.

En raison de ces conflits et d’une liste presque infinie de modèles et de tailles possibles, qui ont à leur tour une influence sur les classes d’efficacité, Oekotopten.lu renonce à publier une liste des pneus de voiture. Il est conseillé de se rendre dans un magasin spécialisé pour obtenir des conseils professionnels.

 

© thenounproject.com (Juan Pablo Bravo)

 

Une conduite prévoyante !

Une bonne conduite permet aux automobilistes de réduire l’abrasion.

Le plus grand potentiel d’économie d’émissions réside chez l’automobiliste lui-même. En effet, le comportement au volant est tout aussi important que la qualité du pneu et ses différentes classes d’efficacité.

Les facteurs suivants ont une influence sur l’usure des pneus :

– Le style de conduite (vitesse, accélération, freinage) et l’entretien du pneu.

– Le parcours et la topologie (virages, pentes/inclinaisons)

– La surface de la route (état de la construction, texture et résistance)

– Les caractéristiques du pneu telles que le type, les dimensions et le profil

– Les conditions météorologiques (température et humidité)

– Les caractéristiques du véhicule telles que le châssis (suspensions, suspensions des roues, …) et le poids.

Les conseils pour ménager les pneus sont les mêmes que ceux pour économiser du carburant :

– Démarrer lentement et éviter les fortes accélérations.

– Freiner en anticipant – si possible avec le frein moteur pour réduire également l’usure des plaquettes de frein.

– Éviter toute charge inutile, afin de réduire le poids de votre voiture.

– Entretenir régulièrement les pneus, contrôler leur pression et les axes.

– Lors de l’achat de nouveaux pneus, choisir des pneus aussi étroits que possible (cela signifie donc aussi des jantes plus étroites).

– Ne jamais utiliser de pneus d’hiver en dehors de la saison froide.

– Et bien sûr : se déplacer le plus souvent sans voiture.

 


1 https://www.springerprofessional.de/fahrwerk/partikel—feinstaub/so-lassen-sich-brems–und-reifenabrieb-reduzieren/18816284

2 https://www.umsicht.fraunhofer.de/content/dam/umsicht/de/dokumente/publikationen/2018/kunststoffe-id-umwelt-konsortialstudie-mikroplastik.pdf

3 https://www.oecd-ilibrary.org/environment/non-exhaust-particulate-emissions-from-road-transport_4a4dc6ca-en;jsessionid=Jv0cYCtPF9X6mDFBpsi_gPH1.ip-10-240-5-164

4 https://boku.ac.at/universitaetsleitung/rektorat/stabsstellen/oeffentlichkeitsarbeit/themen/presseaussendungen/presseaussendungen-2021/09112021-reifenabrieb-erzeugt-mehr-als-die-haelfte-aller-in-oesterreich-verursachten-mikroplastikemissionen

5 https://azur-netzwerk.de/wp-content/uploads/wdk_Mikroplastik-in-der-Umwelt_Reifen-und-Strassenabrieb.pdf

6 https://www.adac.de/rund-ums-fahrzeug/ausstattung-technik-zubehoer/reifen/reifenkauf/reifenabrieb-mikroplastik/

7 Verordnung (EU) 2020/740 über die Kennzeichnung von Reifen